Contribuer au développement du lien social


Face aux problèmes posés par le chômage de longue durée, des dispositifs d’insertion par l’activité économique existent pour venir en aide aux personnes particulièrement éloignées de l’emploi.

Afin de développer ces dispositifs, les marchés de travaux et de services peuvent intégrer des clauses sociales (ou clauses d’insertion). Par ailleurs, l’occupation d’espaces vacants et la création de lieux ouverts aux publics lorsque les bâtiments sont en  exploitation offrent la possibilité d’échanges plus soutenus entre personnes, intégrant davantage le bâtiment à son  environnement. En effet, d’après la Fondation de France, 83 % des Français estiment que renouer le dialogue passe par le  fait de recréer des lieux de rencontres et des opportunités d’échanges entre les personnes.

La mutualisation de certains usages peut également comporter des bénéfices environnementaux, en maximisant  l’utilisation d’appareils dont l’usage est traditionnellement individualisé et non optimisé.

La réponse de Novaxia

Immobilier lien social

La volonté de Novaxia est de créer des opportunités de développement du lien  social à toutes les étapes de ses projets, au travers de différents partenariats.

Durant la phase de vacance, Novaxia propose à des associations, jeunes  entreprises et artistes d’occuper des sites vacants à un coût très faible, leur  permettant ainsi de développer leur projet.

Pendant la phase de construction, Novaxia impose aux prestataires d’embaucher  des personnes en réinsertion professionnelle grâce à la mise en œuvre de clauses  sociales dans ses marchés de travaux. Novaxia contribue ainsi à leur intégration  sociale et professionnelle.

Lors de la phase d’exploitation du site, Novaxia crée des tiers-lieux. Ces lieux de  rencontre peuvent être, par exemple, un espace partagé pour des activités  collectives à l’initiative des résidents (pièce ou jardin), ou une pièce où certains  usages sont mutualisés (une buanderie collective par exemple). Ces lieux sont  pensés par Novaxia avec l’ambition de créer du lien social et le développement  d’un sentiment d’appartenance au sein de l’habitat.

 

 

 

 

Bagnolet Galliéni le projet d’accueil artistique expérimental

Sous l’impulsion de Novaxia, et avec les associations  Plateau Urbain et Le Wonder, un collectif d’une trentaine d’artistes va s’installer en résidence dans le bâtiment  actuel durant la phase de vacance. Après une occupation de trois ans de l’ancienne usine Wonder à Saint-Ouen, l’association Le Wonder démarre ainsi un nouveau projet pour créer des  ateliers d’artistes et des espaces de diffusion. Ce projet expérimental et collaboratif repose  sur plusieurs aspects. Tout d’abord, une réflexion  sur la mise à disposition d’espaces de travail et d’échanges aptes à favoriser les collaborations entre  occupants. De plus, le projet prévoit l’acquisition de matériel visant à continuer d’équiper les ateliers d’artistes en fonction des besoins. Enfin, l’animation de la communauté et sa mise en  réseau se réaliseront au travers des événements créatifs ouverts au public. Une attention  particulière a été mise sur la diversité des profils et les synergies possibles entre les artistes.